Une méditation en mouvement

Le taiji quan style Chen est une pratique globale. Art martial, art de santé et art de vivre, il favorise l’énergie, l’équilibre, la souplesse, l’unité du corps et de l’esprit et développe un profonde habileté martiale (Gong Fu). Pratiqué lentement et libérant les tensions, c’est une méditation en mouvement.

D’abord transmis au sein de la famille Chen originaire de Chen Jia Gou, le style est aujourd’hui enseigné dans le monde entier grâce à Chen Xiao Wang qui l’a fait connaître hors de Chine à partir des années 1980. Son fils Chen Yingjun pratique le taiji quan depuis son plus jeune âge. Il consacre sa vie à perfectionner son art et à l’enseigner en Australie, en Europe. C’est ainsi que nous avons la chance de l’accueillir en France chaque année, à Vannes. 

Chen Wang Ting
Chen Wang Ting (1600-1680)
Fresque_chen jia gou taiji quan
Fresque spiralée de l'école de Chen Jia Gou
Porte Chen Jia Gou Chine
Porte de Chen Jia gou, village situé dans le comté de Wen (Xian de Wen), au nord du fleuve jaune, dans la province du Henan en Chine.

L'essence de l'art

Le style Chen dont les écrits remontent au XVIIème siècle est inspiré des arts du combats, de la médecine traditionnelle chinoise et de la philosophie taoïste. Cette boxe « quan » est à l’origine d’autres styles qui se sont codifiés par la suite (styles Yang, Wu et Wu, Sun).  Les caractéristiques du style Chen manifestent un attachement profond à l’essence de l’art, fondé sur l’équilibre et le changement.  Le taiji quan ouvre une voie de recherche interne où chacun peut progresser. Il est important d’en comprendre l’esprit et les principes.

La méthode d’apprentissage comprend un large éventail d’activités, pratiquées essentiellement en solo,  mais aussi avec partenaire (Tuis Shou). La pratique des armes fait aussi partie du taiji quan. La douceur et la lenteur permettent  d’expérimenter les mouvements de manière approfondie. 

Remarque : Le Qi gong  (prononcer « Tchi kong ») est une sorte d’outil au service de la santé. Le taiji quan contient nécessairement cette pratique énergétique. La famille Chen cultive aussi l’usage d’exercices tels que le Qi gong des tendons (Yi Yin Gong), les  Six sons  (Liu zi Jue), ou le Qi gong des poumons (Yi Fei Gong).