L’association Taiji Laojia  créée en février 2020  offre aux habitants d’Auray et de ses environs la possibilité d’apprendre  le Taiji Quan style Chen (Taïchi chuan style Tchen).

pixabay_taiji_yin_yang

Vous souhaitez découvrir le TaïChi ou approfondir votre pratique à Auray ou à Grand-Champ ?

 

Les cours reprennent :

    •  lundi 13 septembre 2021 –  de 18H30 à 20H dans les locaux de studio 8 à Auray
    •  vendredi 24 septembre 2021 – de 18H30à 20H dans la salle Marca, rue Pablo Picasso à Auray
    •  mardi 7 septembre 2021 –  de 20H30 à 22H à L’espace 2000 Célestin Blévin à Grand-Champ

Né en Chine dans des temps où il fallait se défendre contre des bandits, le Taiji Quan, fondé sur la philosophie du Yin/Yang, la médecine traditionnelle chinoise et les arts du combat, est aujourd’hui une activité sportive qui figure parmi les disciplines associées de la fédération française de karaté. La pratique privilégie le déroulement de mouvements codifiés, inclut toujours l’étude des armes (sabre, épée, lance, hallebarde…) et le travail avec partenaire.

Le Taiji Quan est un art martial chinois qui développe la détente, l’énergie et la capacité à la fois consciente et inconsciente de sentir son équilibre et sa relation à l’environnement. Il convient aussi bien aux jeunes qu’aux moins jeunes. Chacun adapte ses efforts selon sa condition physique et son objectif : devenir plus fort, réduire le stress, améliorer sa santé.

dragon rouge puissance chine spirale

Pratiquer un art martial

Le Taiji Quan est un art martial. Son code moral nous enseigne une attitude, un comportement juste, envers les autres et envers nous-même. Il est gage de lucidité et de confiance en soi.

Sa méthode d’apprentissage consiste à se déplacer lentement dans l’espace. C’est ainsi que nos sensations s’affinent et que notre posture globale s’améliore. Les gestes en se précisant deviennent efficaces. Le pratiquant perçoit au fur et à mesure toutes les connexions physiques de son corps dans un rapport équilibré aux lois de la gravitation qui nous situent entre le ciel et la terre. Il développe ainsi une force interne, que les chinois appellent le Qi (chi).

La détente, qualité première hautement cultivée dans le Taiji Quan, permet de libérer les articulations, et d’instaurer le calme. C’est la clef de la  souplesse. 

La musculation des jambes et du dos est sans doute le premier bénéfice d’un entraînement que chacun peut doser à sa mesure. Le déploiement du corps et l’enracinement spécifique du style Chen permettent d’acquérir puissance, tonicité et stabilité

grue bleue calme nature eau

Se relaxer et respirer

Le Taiji Quan apprend à habiter son corps, à retrouver cet espace intérieur qui permet de se ressourcer, dans le temps présent.

Les arts énergétiques chinois contiennent une méthode d’apprentissage qui détend l’esprit et donne la primauté aux sensations. Le temps du cours n’est pas celui de la mémorisation des mouvements. L’esprit reste détendu et ne produit pas d’effort mental. Rien ne doit le contraindre, il est en repos et aucun jugement ne vient l’entraver.

Le Taiji Quan s’inspire de la vision taoïste de la nature, de son équilibre et de son rythme.

tortue_vert_longévité

Cultiver sa santé

Comme le précise un manuel chinois de Taiji Quan dès le XIXème siècle : «Quel est le but du Taiji Quan? Conforter sa santé, prolonger sa vie, rester jeune plus longtemps». Les mouvements du Taiji Quan ont été longuement expérimentés en Chine pour renforcer toute la structure physique interne et externe du corps.

La médecine du sport en reconnaît aujourd’hui les bénéfices : renforcement des os, dénouement des tensions musculaires, assouplissement des articulations, amélioration de l’équilibre, de la circulation du sang et de la lymphe. La pratique du Taiji Quan donne assez vite une sensation de bien-être et crée les conditions d’une meilleure santé.